Miel - Un Remède Miracle Méconnu - CorpsFiitVous savez désormais qu’il faut réduire la consommation d’aliments sucrés. Mais le miel a quelque chose de particulier.

Ce produit unique résulte de la récolte méticuleuse du nectar des fleurs par les abeilles. Le fruit d’un tel travail ne peut être que merveilleux ! Sain ! Bon !

Le miel renferme plus de glucides que le sucre, 65 calories par cuillerée à soupe contre 48 pour le sucre blanc. Si l’on met les calories de côté, il offre de surprenants bienfaits pour la santé.

Le miel n’est pas une source de nutriments. Il renferme surtout des sucres (fructose, glucose et un peu de sucrose), ainsi que des traces de vitamine B, d’acides aminés et de minéraux. Mais il n’est pas vraiment plus nutritif que le sucre blanc.

Si le miel retient l’attention des médecins et des chercheurs, c’est pour d’autres raisons.

On sait depuis longtemps que le miel, grâce à sa texture épaisse et sirupeuse, est un remède de choix pour soulager les maux de gorge, surtout lorsqu’il est ajouté à du jus de citron chaud ou à une tisane sédative comme la camomille.

Mais le miel offre bien plus que ça.

Il tue les bactéries et accélère la cicatrisation des coupures et des plaies.

C’est un laxatif naturel.

Il semble atténuer la douleur des ulcères de l’estomac.

C’est aussi une source d’énergie rapide qui peut revigorer les muscles fatigués dans l’instant. Comme après une séance d’exercice.

Ah ! J’oubliais : à ce jour, je ne connais personne qui ait grossi avec du miel. Bien au contraire, ceux qui adorent le miel semblent tous prendre soin de leur corps.


Utilisez le miel comme antiseptique doux.

Avant l’apparition des antibiotiques, les infections étaient particulièrement redoutées : des petites coupures ou écorchures pouvaient s’avérer mortelles.

C’est pourquoi les médecins transportaient souvent un peu de miel dans leur sacoche. Celui-ci contient du peroxyde d’hydrogène et un peu de propolis (matière résineuse), des substances capables d’éliminer les bactéries.

Aujourd’hui encore, alors que l’on trouve des crèmes antiseptiques dans toutes les armoires à pharmacie, certains médecins pensent que le miel pourrait – dans certains cas – être plus utile que les préparations synthétiques pour panser les plaies.

D’ailleurs, il est si efficace que certains pansements sont imprégnés de miel !

Le miel a une teneur élevée en sucre, ce qui a pour effet d’assécher les plaies. Privant ainsi les bactéries de l’humidité dont elles ont besoin pour survivre. Il forme aussi une barrière contre la pénétration des agents contaminants extérieurs.

Dans les années 1970, des chirurgiens ont rapporté que les femmes ayant subi une opération gynécologique séjournaient moins longtemps à l’hôpital et avaient moins de risques d’infection lorsque les incisions étaient recouvertes d’une pellicule de miel.

Des études indiennes ont montré que les brûlures pansées avec du miel se résorbaient plus rapidement et moins douloureusement que les brûlures recouvertes de sulfadiazine d’argent, traitement classique contre les brûlures. La cicatrice était aussi plus discrète.

Le miel a même servi à traiter des problèmes oculaires superficiels de type conjonctivite.

Dans une étude portant sur plus de 100 patients présentant des troubles oculaires ne répondant pas aux traitements classiques, des médecins ont testé une pommade au miel et constaté une amélioration dans 85 % des cas.

L’application de miel sur les yeux, qu’il ne faut jamais pratiquer sans avoir consulté son médecin au préalable, peut provoquer une brève sensation de picotement et une rougeur.


Découvrez ses bienfaits sur la digestion.

Les guérisseurs traditionnels utilisaient le miel pour traiter diverses maladies gastro-intestinales. Nous disposons maintenant de véritables preuves de son efficacité.


Apaisez les ulcères de l’estomac.

Le miel peut atténuer les symptômes de l’ulcère et accélérer la cicatrisation. Il semble réduire l’inflammation, stimuler le flux sanguin et favoriser la croissance des cellules épithéliales qui tapissent l’intérieur de l’estomac et de l’intestin.

Des études ont aussi montré qu’il neutralisait la croissance de Helicobacter pylori, la bactérie responsable de la plupart des ulcères.

Le miel brut (vendu dans les fermes ou sur les marchés de producteurs) est probablement le meilleur. Parce que le procédé de pasteurisation à haute température peut neutraliser certaines substances actives.

Un type de miel appelé Active Manuka Honey, produit en Nouvelle-Zélande à partir du myrte Leptospermum scoparium, vendu dans certains magasins de produits diététiques et sur Internet, semble être plus efficace que les autres.


Facilitez le transit intestinal.

Du fait de sa forte concentration en fructose, le miel est le remède idéal contre la constipation occasionnelle.

Le fructose non digéré fournit de la nourriture aux bactéries normalement présentes dans l’intestin. La fermentation qui en résulte apporte de l’eau dans le gros intestin,d’où son effet laxatif.


D’où vient le miel ?

Les abeilles aspirent un peu de nectar lorsqu’elles butinent de fleur en fleur, elles le stockent dans leur jabot et le rapportent à la ruche.

Ce nectar est transformé en miel grâce au travail des ouvrières qui l’aspirent puis le recrachent, le mêlant à leur salive et à des sucs digestifs.

Il est ensuite placé dans les alvéoles de cire hexagonales pour nourrir les jeunes.

Le nectar liquide se transforme en miel par évaporation. Le produit fini se compose principalement de sucres, ainsi que d’un peu de pollen, de cire, de protéines, de vitamines et de minéraux.

La lavande, les fleurs d’agrumes et de framboisier, fournissent les miels les plus savoureux. Mes préférés sont le miel de lavande, et d’acacia. Pourtant, je mange du miel de fleurs tous les jours !


Mais soyez prudent.

1.  Ne donnez jamais de miel aux enfants de moins de 1 an.

Pourquoi ?

Parce qu’il peut contenir une petite quantité de spores issues de la bactérie Clostridium botulinum, responsable d’une maladie grave appelée botulisme. Ces spores ne se développent pas dans l’intestin des adultes ni des grands enfants.

Mais elles peuvent se multiplier chez les bébés et provoquer une forme grave d’empoisonnement alimentaire : le botulisme infantile.

 

2.  Méfiez-vous des suppléments de gelée royale, substance que les abeilles produisent pour nourrir les larves appelées à devenir reines.

Aucune étude scientifique n’a montré qu’elle avait le moindre intérêt médical. Bien au contraire. De nombreux articles ont fait état de crises d’asthme chez des adultes ou des enfants qui avaient consommé ce genre de supplément.

Cela dit, j’ai déjà vidé des pots de miel contenant de la gelée royale, et cela ne m’a jamais rien fait de mal.

Faites quand même attention à la gelée royale si vous avez des problèmes respiratoires. Peut-être que cela ne vous fera rien à vous aussi, qui sait ? Mais vous êtes prévenu.


Vous pouvez maintenant utiliser le miel et aller mieux.

Indications :

– Acné

– Allergies

– Mal de gorge

– Insomnie

– Laryngite

– Taches de vieillesse

– Toux

– Ulcère gastro-duodénal

Si cet article vous a plu, alors vous pouvez faire de nombreux heureux en le partageant. C’est à vous de voir ! 

Miel : Un Remède Miracle Méconnu
Étiqueté avec :

Kerim Yilmaz

La plupart des sportifs ne sachant pas éliminer leur graisse, j’ai mis au point un procédé, appelé CorpsFiit, pour les aider à équilibrer leurs repas, à créer de courts entraînements efficaces et renforcer leurs muscles afin de leur faire gagner du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.