Dépression Saisonnière - Comment La Traiter Avec 10 Remèdes Maison - CorpsFiitLa plupart d’entre nous connaissent une baisse de forme – une légère déprime nommée dépression saisonnière – à l’arrivée de la saison glaciale. Cette variation de l’humeur est tout à fait normale. Mais je vous rassure, elle est passagère.

Les conseils présentés dans cet article vous aideront à retrouver le sourire.

Mais chez certaines personnes, il arrive que les symptômes soient plus marqués et prennent l’allure d’une véritable dépression, revenant année après année vers l’automne… pour atteindre un maximum d’intensité vers janvier. Si cette humeur noire hivernale perturbe votre vie quotidienne, parlez-en à votre médecin.

Pour vaincre la dépression saisonnière, vous avez intérêt à essayer les remèdes efficaces ci-après.

 

Qu’est-ce qui ne va pas ?

Dépression saisonnière, symptômes :

La dépression saisonnière survient surtout durant les mois d’hiver les plus sombres – décembre, janvier et février – lorsque la luminosité solaire est au plus bas.

Les symptômes sont multiples :

– Fatigue,

– Trouble du sommeil (insomnie ou, à l’inverse, hypersomnie),

– Baisse de la libido,

– Difficultés relationnelles,

– Obsession pour les aliments sucrés ou la malbouffe avec stockage de graisse corporelle…

Ce syndrome serait lié à la mélatonine, une hormone sécrétée par la glande pinéale à la base du cerveau. Une faible luminosité entraînerait une production excessive de mélatonine.

Une autre théorie met en cause un manque de sérotonine, un neurotransmetteur impliqué dans la régulation de l’humeur. Et il faut savoir que la sécrétion de sérotonine est déclenchée par la lumière solaire.

 

Lumière !

1. Que la lumière soit !

Faites votre possible pour accroître la quantité de lumière naturelle dans votre maison ou lieu de travail. Laissez les rideaux et les stores ouverts. Si des branches obscurcissent vos fenêtres, coupez-les.

Dans une pièce sombre, pourquoi ne pas envisager d’installer une lucarne ou une fenêtre en plus ? C’est une bonne idée, n’est-ce pas, surtout s’il s’agit de la cuisine ou d’un endroit à vivre dans lequel vous passez beaucoup de temps ?

 

2. Profitez du soleil d’hiver.

Profitez des belles journées d’hiver ensoleillées pour vous promener en plein air. Même si la lumière n’a pas alors la même intensité qu’en plein été, une dose de soleil est plus efficace que la lumière artificielle.

Une étude a montré que 60 minutes de marche ou de ski au soleil en hiver était aussi efficace contre les symptômes de la dépression saisonnière que 150 minutes sous une lumière artificielle – luminothérapie ou photothérapie.

 

Le saviez-vous ?

La photothérapie ou luminothérapie appliquée à la dépression saisonnière consiste à s’exposer à une lampe spéciale. Une lampe qui émet une lumière artificielle intense, la lumière blanche, pour compenser le manque de lumière solaire naturelle. Captée par l’épiphyse, la lumière stimule la sécrétion de mélatonine et de sérotonine, influant ainsi sur les rythmes biologiques et le bien-être.

Placez la lampe entre 0.50 et 1 mètre de l’endroit où vous travaillez, lisez ou regardez la télé. Prévoyez des séances quotidiennes de luminothérapie de 30 minutes à 2 heures selon l’intensité lumineuse. Essayez et jugez par vous-même ce qui marche le mieux pour vous. Et faites des cures de deux semaines.

De nombreux sites commercialisent ces lampes spéciales sur Internet. On peut même trouver des lunettes de luminothérapie. Ou des casquettes à visière lumineuse.

 

3. S’il manque de lumière solaire, vous pouvez toujours voyager au soleil.

Planifiez vos vacances les plus longues durant les mois d’hiver, et de préférence vers une destination chaude et ensoleillée. Passer une ou deux semaines loin de la grisaille hivernale vous aidera à retrouver la forme.

 

Le pouvoir de l’exercice physique.

4. Comportez-vous en sportif.

L’exercice physique aide sans conteste à soulager la dépression. Même qu’elle peut la vaincre de façon très rapide… si vous êtes assez motivé pour garder la forme.

Facilitez-vous la tâche en vous inscrivant à une salle de sport ou un club de sport. Fixez-vous des horaires réguliers pour vous entraîner. Et surtout, pensez à vous reposer. Mais vous pouvez faire encore mieux. Voici comment.

 

5. Faites du sport en plein air.

Entraînez-vous en plein air et vainquez la dépression saisonnière ! Faites vos séances de sport devant chez vous ou dans un parc à proximité. Je m’entraîne à deux pas de chez moi depuis maintenant plusieurs années, et je vous assure que c’est vraiment passionnant. Vous profiterez du soleil, de l’air extérieur, du chant des oiseaux…

Au fait, l’exercice physique, ce doit être toute l’année, et non quelques mois. Alors marchez ! Courez vite ! Faites du vélo ! Choisissez une activité qui vous permette de faire le plein de lumière.

Le temps est trop mauvais, par exemple, il pleut des cordes ?

Pourquoi ne pas installer un rameur d’appartement devant une lampe de luminothérapie ?

Important : votre motivation ne doit jamais dépendre de la météo. Ni du jour de la semaine. Ni de quoi que ce soit.

La motivation est une éthique de sport. 

 

Une plante antidéprime.

6. Prenez du millepertuis.

Pour redonner un coup de fouet à votre moral, prenez 300 mg de millepertuis trois fois par jour. Très utilisée en phytothérapie, cette plante est recommandée en cas de manifestations dépressives légères et passagères.

Des études ont montré que l’un de ses composants contribuait indirectement à accroître la sécrétion de la sérotonine, un neurotransmetteur lié à la régulation de l’humeur.

 

Le saviez-vous ?

Les compléments de millepertuis sont de véritables médicaments qui, sous contrôle médical, peuvent remplacer les antidépresseurs classiques.

 

Le millepertuis a cependant un inconvénient : il augmente la sensibilité de la peau aux rayons du soleil. À chaque sortie, veillez donc à protéger votre peau comme il se doit – avec de l’écran total, par exemple.

Attention : n’associez pas un traitement au millepertuis avec une luminothérapie. Sinon, vous risqueriez des lésions oculaires ou cutanées. Et ne prenez pas de millepertuis avec des antidépresseurs prescrits par votre médecin.

 

Mise en garde sur l’utilisation du millepertuis :

Contre-indiqué pendant la grossesse. Risque de photosensibilisation : utiliser de la crème solaire et ne pas s’exposer au soleil. Consultez votre médecin au préalable, car cette plante interagit avec de nombreux médicaments ou autres substances, en particulier :

– Les contraceptifs oraux,

– La théophylline,

– La digoxine,

– Les traitements anti-VIH,

– Le tamoxifène,

– Les antidépresseurs,

– Et certains médicaments contre le rhume.

Le millepertuis peut provoquer une hypertension en cas d’association à des composés actifs issus de l’éphédra. 

Enfin, en cas de dépression, consultez avant tout un médecin psychiatre.

 

Boostez votre moral !

7. Prenez un complément multivitaminé.

Prenez chaque jour un complément de vitamines et minéraux à base de :

– Vitamine B6,

– Vitamine B1 (thiamine)

– Et vitamine B9 (acide folique).

Qu’ont-elles de si spécial, toutes ces vitamines B ? Eh bien, elles sont bénéfiques pour l’humeur !

 

8. Faites des repas équilibrés.

Limitez votre consommation de malbouffe : biscuits, bonbons, gâteaux et autres aliments sucrés. Les envies de sucre sont souvent associées à la dépression saisonnière.

Bien sûr, le sucre vous procurera un coup de fouet fugace. Cependant, vous risquez de voir votre énergie retomber aussi vite, et votre moral aussi. 

En faisant des repas équilibrés, vous absorberez naturellement des quantités raisonnables de protéines. En répartissant vos repas équilibrés à intervalles réguliers, vous stabiliserez efficacement votre glycémie. Les personnes qui ont un taux de sucre sanguin stable ont rarement de saute d’humeur.

 

9. Parlez-en à vos proches.

Parlez à vos proches et vos amis de vos symptômes, et assurez-vous de leur soutien. Montrez-leur que vous avez besoin d’un énergisant naturel. S’ils vous savent sujet au moral dans les chaussettes, ils vous aideront à prévoir des distractions.

 

10. Évitez l’alcool.

Plus de gens se noient dans le vin que dans l’eau, dit un vieux proverbe.

Ce proverbe signifie que l’alcoolisme est un fléau qui fait beaucoup de victimes.

Si vous souhaitez éviter les sautes d’humeur, alors évitez l’alcool. Un verre vous apporterait une sensation de bien-être immédiat… suivie d’un rebond de déprime.

 

Devez-vous appeler le médecin ?

Consultez un médecin ou un psychiatre si vous souffrez de troubles dépressifs profonds. Exemples : tristesse, perte d’intérêt et de motivation, perturbations du sommeil et de l’appétit, etc. Selon votre état, il pourra vous prescrire un antidépresseur ou des séances de luminothérapie pratiquées en centre de sommeil.

Si cet article vous a plu, alors vous pouvez faire de nombreux heureux en le partageant.

Bien amicalement vôtre.


P.S. Vous pouvez télécharger gratuitement une version PDF de Comment N’Être Plus Jamais Fatigué. Mais vous devez agir vite. Demain, il sera trop tard. Vous penserez à autre chose, et l’occasion sera perdue. Téléchargez donc votre Guide Ultime Antifatigue aujourd’hui même. C’est une opportunité à un avenir débordant d’enthousiasme. Le sésame de toutes les réussites. 

Dépression Saisonnière : Comment La Traiter Avec 10 Remèdes Maison
Étiqueté avec :        

Kerim Yilmaz

La plupart des sportifs ne sachant pas réduire leur graisse à la façon d'un paresseux, j’ai mis au point un procédé, appelé CorpsFiit, pour les aider à créer de nouvelles habitudes de vie, à équilibrer leur repas et faire du sport intelligemment afin d’améliorer leur forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.